?>
les enfants et le jardinier Imprimer Email
lundi, 25 août 2008 06:55

 Mes souvenirs du mois de juillet sont tout autres que cette météo maussade...jeune-herisson-au-jardin

Pendant ce mois de juillet, j’ai accueilli un centre de loisirs d’enfants de 5 -6 ans. Deux groupes ont eu la possibilité de revenir. Leur enthousiasme à revoir le jardin quelques jours après leur première venue m’a impressionné. Mon animation est d’habitude bien huilée et débute toujours par un dialogue avec les enfants pour leur laisser imaginer ce qu’on va pouvoir découvrir dans le jardin avant d’en franchir la grille. Mais cette fois, en voyant leur entrain à revenir, amusée par l’idée de laisser libre cours à la fantaisie de l’instant. J’ai commencé par leur dire que j’étais débordée et que j’avais besoin d’eux   pour désherber mes cailloux .Ils se sont précipités comme un seul  homme, devant le regard  surpris des animatrices. Quelques minutes après, j’ai du mettre fin à leur labeur avec le sentiment qu’il aurait été inconvenant de continuer …il s’agissait d’un séjour en centre de loisirs ! Alors une blondinette toute bouclée se dirigea vers moi en brandissant  un petit morceau de branche recouverte de lichens « tu as vu, j’ai trouvé un chien, c’est pour toi »dans ce petit bout de branche on pouvait voir un chien stylisé avec une très grande queue. Pur instant de bonheur. Je lui promis de le mettre en bonne place sur mon bureau.

Je pense que les enfants comprennent très vite que je ne suis pas très sérieuse, que la fantaisie et l’imaginaire peuvent s’exprimer en toute liberté ici.

Un petit garçon ne voulant pas être en reste, m’apporta à son tour une  feuille d’érable joliment découpée. «  Mais d’où vient  elle ? »En levant le nez, il vit les dites feuilles se balançaient dans la brise au sommet d’un grand érable qui était baigné par le soleil du matin. « Tu as vu le soleil, la rend plus jolie »s’exclama t-il. Et voilà qu’un bambin de 6ans pouvait maintenant m’expliquer que la nature était prête à l'émouvoir comme elle me fait vibrer chaque jour. Que d’émotions.

Nous partîmes alors par l’allée la plus secrète du jardin pour aller découvrir la nouvelle zone plantée pour le soleil, les enfants et les papillons. C’était la première fois que j’emmenais un groupe à travers ce nouveau jardin .Nos petites têtes se faufilant  à la découverte des papillons sur des fleurs multicolores, presque plus grandes qu’eux dans le soleil de cette belle matinée laisseront à jamais une jolie gravure dans ma mémoire visuelle.

Plus loin sous la fraicheur des arbres, les perles de rosée scintillaient encore dans l’herbe. Les merles sautillaient .Les enfants se mirent à les imiter dans cette vaste zone de pelouse que je laisse libre de toute plantation, véritable scène de théâtre ce jour là. Suivirent  sur la scène dans l’ordre d’apparition après nos merles : les escargots, les papillons  et les hirondelles dans un spectacle coloré et joyeux. Puis nous partîmes à la découverte de mes cachettes secrètes où je leur proposais de passer la nuit avec moi pour écouter les crapauds et voir les chauves souris tournoyer au dessus de nos têtes. Les volontaires  étaient nombreux…