Madame "Mini jardin" traduire Madame " Jardiniére" Imprimer
jeudi, 25 septembre 2014 07:01

C'est  assez drôle au final !

Avec mon grand jardin d’un hectare, déjà labellisé Remarquable en 2006,

 je suis devenue pour les médias spécialisés Mme « mini jardin », l’histoire a duré quelques années.

Spécialiste en jardinières !!! Vous verrez, elles ont quand même du charme.

composition d'été - Sylvie Fontaine

(photo extraite du livre numérique)

Un automne, on m’a demandé (gracieusement comme pour les moult séances précédentes) de préparer la noël en septembre,

pour une séquence Paparazzi programmée (le photographe au demeurant très sympathique s’exécutant).

J’ai décliné l’invitation …j’avais envie  d’un « automne jardin ».

 

Fatiguée de répéter les noms des plantes devant une professionnelle qui n’avait pas encore appris à les connaitre.

Anéantie de subir une journaliste au régime qui se tortillait devant une superbe tarte aux fruits.

Agacée aussi, de la voir s’emparer des tignasses de mes carex Comans Bronze pour les chignonner en Fashion victim!

Exaspérée à l’idée d’acheter  des décors de Noël quand les journées sont encore lumineuses et tièdes.

 

A l’époque aussi, je prenais conseil, j’interrogeais entre 2 portes (notoriété oblige), les auteurs respectés.

L’écriture me démangeait sur des sujets jardin…on m’en a dissuadé !

La place était occupée… Comme si la diversité des approches n’était pas la richesse potentielle de l’édition.

«  Fais nous un livre sur tes mini –jardins  et compositions, personne ne fait ! »

 

Mais ce livre, pour moi devait respirer le jardin. Impossible de dissocier cet univers de la création de mes jardinières.

L’inspiration est au jardin.

La découverte des silhouettes, des graphismes, la connaissance des plantes sont intimement liées au fait que je suis une jardinière.

Ma façon de les réaliser est empreinte de ce lien que j’ai avec le jardin.

 

Je suis trop éloignée des désidératas  uniquement pratico pratiques  des éditeurs  qui m’ennuient !

Loin aussi du projet de le vendre « comme des petits pains dans les jardineries » que je fuis.

 

Pour jouer avec le végétal, il faut l’aimer. J’essaie de le dire avec des mots, avec fantaisie et humour.

 

Cette liberté aurait  un prix ?

Personne n’a  parlé de mon premier livre dans le milieu spécialisé pour lequel j’avais travaillé gratuitement ,

avec l’enthousiasme qui peut me caractériser!

 

Non ! … Croyez-moi ! Mes lecteurs et leurs petits mots enthousiastes sont des  purs bonheurs renouvelés au fil du temps !!!

Et ça n'a pas de prix!

C’est pour eux que l’aventure continue,  un troisième livre numérique a germé,

de plus en plus numérique avec de nouvelles facettes un peu longues à mettre en place.

Il sera très jardin, n’en doutez pas !

Ludique, je l’espère......

 

 

photos extraites du 1er livre numérique

panier d'automne composé avec des vivaces-sylvie fontaine

composition de vivaces pour l'hiver- sylvie fontaine

Consulter plus d'informations sur les Cd-livres numériques