Les grilles du jardin restent fermées, mais pourquoi? Imprimer
dimanche, 28 juin 2015 07:29

 Composition d'hydrangeas ou hortensias - jardin de sylvie fontaine- maroilles

 

Ne vous inquiétez pas, la jardinière s'en donne à cœur joie.

N'imaginez rien d'autre (c'est un peu la raison de ce post).

 

Depuis de nombreuses années déjà,

ma seule motivation à emmener les visiteurs dans mon jardin était d'ordre environnemental.

Mais le temps passe, rien ne change réellement.

L'homme s'éloigne de plus en plus de la nature,

même si il y a actuellement quelques timides soubresauts face à une situation plus qu'alarmante.

 

l'heure du bain pour les oies, les admirables tondeuses écologiques du jardin-sylvie fontaine

 

Ma place n'est pas non plus dans "le microcosme des jardins ouverts", je n'ai jamais partagé ses préoccupations.

(Ce petit monde n'a pas apprécié ma réserve et me l'a fait savoir avec  méchanceté)

 

Mon jardin n'est qu'un prétexte à vivre au plus près de la Nature.

J'ai essayé de le partager, il ne s'est en fait  que "consommé ", tant dans les visites que les stages ou les animations pédagogiques.

Avec plaisir certes, mais au final c'est l'impression qu'il me reste.

 

Aujourd'hui, je n'arrive pas à trouver de sens à une nouvelle ouverture.

 

je réfléchis au fait de continuer mes livres numériques ou pas.

Une aventure passionnante, très chronophage mais qui m'ennuie quand, au final,  il faut communiquer  pour les faire connaitre.

J'ai aussi  fui définitivement  le monde de l'édition pour des raisons idéologiques et philosophiques.

(je suis alors devenue celle qui avait osé faire autrement...chut...à étouffer dans l'oeuf !)

 

enivrants bouquets pour la maison,au jardin on cueille sans retenue

 

La seule question au final, qui reste posée, est de continuer à passer des petites graines de résistance et de bonheur à travers mes écrits et photos

via les livres, le site ...

Pour qui et pour quoi...je ne sais plus vraiment, les autres semblent tellement nombreux.

Ma vision du jardin est de plus en plus décalée, à des années-lumière de notre société de consommation où tout est devenu déco, tendance...

Moi j'aime les arbres, les plantes, la vie du jardin.

Toutes ces petites bêtes qui n'ont aucun besoin qu'on leur construise des petites cabanes tout aussi jolies qu'hallucinantes si on y réfléchit.

Je vous l'ai déjà dit complétement décalée avec finalement plus  envie de déranger, de quel droit après tout?

 

je jardine toujours et encore

 

 Dans notre monde de communication extrême, on a fini par oublier compétence, savoir faire,

... place aux baratineurs, place au paraître, tout le monde s'improvise médecin ...ou jardinier.

Tout le monde à des leçons à donner, moi pas vraiment au final...

(en dehors peut être des jours où je suis agacée par tant de suffisance).

 Ha! j'oubliais, on doit aussi  faire du "business" surtout et avant tout ,

on entrevoit alors une corruption déguisée  qui ne peut s'avouer.

 

Douce musique ou corruption pour le chat

 

j'avoue que la musique secrète de mon jardin est  un réel délice,

ses nourritures bien réelles dans ce vacarme.

 

Je vais continuer à rêver d'une société plus enthousiasmante et plus humaniste,

et peut être qu'un jour...