Manger bon, bio et local, c'est possible et assez facile Imprimer
samedi, 24 août 2013 08:03

Bien sûr, il faut un jardin. Mais un jardin peut être collectif, associatif, voir municipal.

recolte de courges citrouilles courgettes haricots violets aout au jardin de sylvie fontaine

On pourrait très facilement inventer mille façons de partager ces espaces conviviaux et gourmands.

De la main d’œuvre?  C'est un plaisir, voir une détente à condition de sortir des schémas du jardin tiré au cordeau où aucune herbe n'a le droit de citer.

D'ailleurs contreproductif! Croyez-moi !

Je suis seule à m'occuper du potager et j'ai de nombreuses autres activités. j'y consacre donc peu de temps.

La terre est généreuse si on la respecte.

Ici bien sûr aucun engrais, aucun pesticide.

J'ai débuté  cette année la culture sous serre, j'ai utilisé une fois à contre cœur de la bouillie bordelaise contre une attaque massive de mildiou.

Mais en essayant de mieux comprendre, en observant et en remettant en cause les dogmes curieusement installés, je suis convaincue que l'année prochaine je n'en utiliserai pas.

Je suis gourmande de ces beaux légumes, de cette salade que l'on va cueillir à la dernière minute, toute fraîche toute craquante.

Je surveille avec impatience la maturité des fruits.

fruits du jardin en aout- pommes-prunes- pêches- jardin de sylvie fontaine- maroilles

Je ne résiste pas aux tomates multicolores gorgées du soleil de l'été.

 tomates multicolores aux saveurs toutes différentes -jardin de sylvie fontaine

Mes paniers de course s’allègent, la facture aussi!

recolte de legumes en juillet-jardin de sylvie fontaine-maroilles

Imaginez de la petite graine à l'assiette !

Il faut sans doute aimer cuisiner et partager pour apprécier mais c'est un mode de vie qui a beaucoup de sens.

Essentiel pour la santé certes mais aussi joyeux et gourmand avant tout. 

tarte au pomme maison- petite pause-jardin de sylvie fontaine